École publique Jean de la Fontaine

Antrain


RÉGIS PERRAY


du 15-09-2012 au 02-07-2013




Vernissage le 02/07/2013 à 18h à l'école




RÉSIDENCE D'ARTISTE Corpus Factory 2


Projet soutenu par la DRAC-Bretagne, l'Inspection Académique d'Ille-et-Vilaine et l'amicale laïque des parents d'élèves.

Pendant trois années scolaires, l’école se transforme en fabrique de corpus avec :

- Jocelyn Cottencin en 2011/2012

- Régis Perray en 2012/2013

- Vincent Victor Jouffe en 2013/2014

 

LE PROJET

Corpus Factory est une fabrique de corpus qui est éditée successivement sous la forme d’un abécédaire, d’un dictionnaire et d’une encyclopédie. Les trois éditions rassemblent le travail effectué par les élèves en lien avec le travail artistique de Jocelyn Cottencin, Régis Perray et Vincent Victor Jouffe dont la notion de corpus est sous-jacente ou inhérente à leurs démarches.


Chaque édition fait l’objet d’une présentation à l’école sous forme d’un vernissage où les élèves et leurs parents sont conviés. Elle est également diffusée dans les bibliothèques et collèges du canton.

 




L'ARTISTE RÉGIS PERRAY

Régis Perray qui a exposé durant l'été 2011 au Village débute sa résidence en septembre 2012.

Le sol est un sujet emblématique de la pratique de l’artiste. Il le nettoie, le filme, le photographie et le collectionne à travers diverses actions comme Balayage de la route occidentale (Egypte, 1999) et Patinage artistique au musée des Beaux-Arts (Nantes, 2000) et l’œuvre Le mur des sols débutée en 1995. Ces œuvres illustrent assez bien le rapport que Régis Perray entretient avec le monde. Il l’appréhende par le sol, lieu frontière entre la vie et la mort. Cette appréhension se confirme dans des œuvres telles que La rentrée au sol, vidéo réalisée en 2005 à la Cathédrale d’Amiens ou Révéler l’inscription de la tombe de Marek Kalinowski, action filmée en Pologne en 2003.


Le dictionnaire Les mots propres édité en 2010 participe à la constitution de ces nombreux corpus. Les mots que l’artiste choisit sont liés aux diverses performances et pérégrinations qu’il effectue. Ils font référence à ses actions artistiques, à ses voyages et à son quotidien. Ce dictionnaire autobiographique, œuvre à part entière, est assimilable à un journal intime.  


À partir de ces principes littéraires, les élèves réalisent en commun un dictionnaire qui rassemble les mots qui font partie de leurs quotidiens familiers (l’école, le territoire…).

L'édition de ce dictionnaire collaboratif est disponible. Graphisme de l'Atelier du Bourg








Visite de l\
Visite de l\'exposition avec l\'artiste