Galerie Thébault

23, rue du Maine
Bazouges-la-Pérouse


LAURENT HURON - JULIEN LAFORGE - JEAN-MARC NICOLAS


du 23-06-2019 au 01-09-2019


Mercredi au dimanche 15h-18h



Vernissage le 23/06/2019 à 12h

Lieu : Galerie Laizé




L'absence


La présence de l’absence est un projet artistique et culturel coordonné par Le Village, site d’expérimentation artistique. Philippe Collin, artiste et ancien enseignant en arts plastiques, est le commissaire de cette exposition. Il présente Julien Laforge et Jean-Marc Nicolas, tous deux plasticiens, et le poète Laurent Huron.

Débuté en septembre 2016, le projet La présence de l’absence s’est développé autour d’un programme de résidences d’artistes et de projets d’éducation artistique et culturelle. Les trois artistes ont parcouru le territoire pendant plusieurs mois puis ont réalisé des œuvres à partir des particularités géographiques, paysagères et patrimoniales du pays. En parallèle, ils ont mené des ateliers de pratiques artistiques dans des établissements scolaires. Certains d’entre eux, ont, par ailleurs, conduit la réalisation d’œuvres créées en collaboration avec les élèves. Celles-ci sont présentées dans le cadre des expositions d’été au Village.

 

Ce projet s’est déployé dans différents espaces.

 

L’espace virtuel

Le site internet www.presence-absence-levillage-bazouges-la-perouse.coma été imaginé par Philippe Collin comme un espace d’archivage qui regroupe les textes fondateurs et les différentes phases de travail du commissaire d’exposition et des artistes. Sur le Web, les visiteurs déambulent dans un monde d’images et d’écrits révélant l’essence même du projet.

 

Les espaces d’exposition

Les expositions ont été organisées en deux étapes. La première s’est déroulée, en automne dernier, à l’Ecole supérieure du professorat et de l’éducation (ESPE) de Rennes, et marque le point de départ du projet. La présentation de cette première phase de résidence a permis aux futurs enseignants en arts plastiques de rencontrer les artistes et d’appréhender le processus de création.

La seconde phase, celle des expositions d’été, dans les trois galeries du centre d’art de Bazouges-La-Pérouse, propose au public différentes visions et lectures du territoire, où la marche, une pratique propre à l’homme, également vecteur de rencontres et de découvertes, est l’acte fondateur du projet artistique et culturel du commissaire de l’exposition.

“À l’origine du projet, Laurent Huron est le marcheur, celui qui découvre le territoire, l'interroge, l’ausculte, l'apprivoise, le travaille dans le cadre d'une résidence. Il coupe, au propre comme au figuré, choisit, interroge, garde ou ignore, et communique le résultat de ses déambulations solitaires ou en groupe sous une forme qu'il lui reste à inventer. Très vite, il est apparu évident aux autres artistes qu’ils devaient aussi se déplacer, arpenter chacun le territoire, prendre le temps de se glisser dans l’écoulement du temps, le passage des saisons, pour faire de ces arpentages des outils spéculatifs, interrogatifs, producteurs de sens. Chacun a porté son propre regard sur le territoire, le déplacement, produisant de nouvelles manières de Faire, faisant apparaître de nouveaux points de vu, un nouveau regard, de nouvelles manières de Voir, de Faire Voir, débouchant sur un nouveau regard déclencheur de propositions artistiques qui seront évoquées dans une autre partie du texte.” Philippe Collin, La présence de l’absence, 2016.

L’espace public :

L’œuvre de Jean-Marc Nicolas a été réalisée dans le cadre d’un projet de collaboration avec les élèves du lycée Maupertuis à Saint-Malo. Elle a pris place derrière la mairie et surplombe une partie du bourg. Elle rejoint ainsi les 21 autres œuvres du parcours dans l’espace public À ciel ouvert








Voir les autres événements de l'artiste de cette saison :



Cabines, 2019, Julien Laforge.
Cabines, 2019, Julien Laforge.