Tunnel de l'aire de jeux

Jardin de la Motte


COLLECTIF MICRO-SILLONS


du 02-03-2014 au 25-05-2014


14h30 - 18h00



Vernissage le 02/03/2014 à 12h à la galerie Laizé




Ruralité. Chapitre I : Les Paysages.


Fondé en octobre 2012 à Rennes, Micro-sillons est un collectif de création sonore et radiophonique qui partage l'envie de révéler la vitalité de la création sonore dans toute sa
 pluralité.

Il se compose de documentaristes, musiciens, auteurs, chercheurs, techniciens et ingénieurs du son, plasticiens et amateurs de l'environnement sonore. Outre la production de créations au sein du collectif, ainsi que l'organisation d'ateliers de formation, Micro-sillons privilégie également les moments de simple diffusion dans des rencontres publiques autour d'écoutes sonores, comme ici à Bazouges.




Le dimanche 2 mars

Tunnel de l'aire de jeux du jardin de la Motte

L’aire de jeux du jardin de la Motte a été réalisée par un architecte et une centaine d’élèves des écoles de Bazouges entre 2009 et 2012. Un tunnel traverse le monticule de terre sur lequel est installé une balançoire. C’est à l’intérieur de celui-ci que l’association Micro-sillons propose une installation créée à partir que l’association Micro-sillons propose une installation créée à partir de contenus sonores et radiophoniques en lien avec le thème de la ruralité.

 

Durant la saison de printemps

Hall de la galerie Laizé

L'installation sera ensuite déplacée à la galerie Laizé jusqu'au 25 mai.

 

MICRO-SILLONS

 

Ruralité.

Chapitre I : Les Paysages.

 

" Pour accompagner les 20 ans du Village, Micro-sillons imaginera chaque saison un ensemble de séances d’écoute constituées de documentaires, reportages, chroniques et autres créations sonores, qui seront autant de manières de capter et de révéler l'univers de la «Ruralité ».


Ainsi, avec ce printemps, le premier chapitre de cette exploration abordera la question du paysage, terme à entendre au plus large de son sens, et à mettre au pluriel.
En premier lieu, ces paysages, donc, tels qu'ils sont vus, ressentis et racontés dans leurs variations topographiques et atmosphériques, naturels mais pas seulement, donnés mais toujours en évolution, perpétuellement transformés et transformables.


Mais aussi ceux, plus intimes, des personnes à travers leurs paroles et leurs souvenirs : ceux dans lesquels s'entendent leurs rapports aux autres et au monde.


Puis encore, et bien-sûr, les paysages sonores des environnements quotidiens, enveloppants et impalpables, tant parfois qu'ils ne sont plus écoutés...


Des paysages que les créations réunies se proposent chaque fois comme enjeu de restituer avec précision, justesse et discrétion."

 

 

 

 

 








Installation sonore dans le tunnel dimanche 2 mars
Installation sonore dans le tunnel dimanche 2 mars