Galerie Rapinel

25, rue de l'Église
Bazouges-la-Pérouse


FRÉDÉRIC MALETTE


du 13-10-2013 au 15-12-2013







Le monde singulier que l’artiste déploie sur petits ou grands formats représente des mises en scène réalisées au graphite, à l'encre ou au feutre. La facture académique et réaliste du dessin plonge le spectateur dans un univers surréaliste et fictionnel où obsessions et histoires personnelles de l'artiste s'agglomèrent à une pratique du dessin expressive, énergique et expérimentale.

Dans les séries telles que Zoopsie du chasseur de 2010/2011, Lord Patchogue et Tenter l'impossible de 2011, il fige des animaux et des personnages parés d'excroissances ou pourvus de malformations dans des situations loufoques et étranges, comme pour illustrer une vision absurde et violente du monde actuel. Ses derniers travaux de 2013 intitulés SP-85012 et 730 j, sont réalisés à partir de photographies de famille. Par un jeu de transparence et d'effacement, l’artiste représente des personnages dans un univers architectural surréaliste et flottant pour empreindre les instants multiples d'un passé révolu.

 

http://fredericmalette.com/




Dans le cadre d'Echo-musée, Frédéric Malette présente son « cabinet d’amateur » où se côtoient les œuvres d’artistes qu’il apprécie et ses propres travaux. Cette sélection hétérogène, qui aborde la notion de territoire dans sa définition la plus large, entre en résonance avec le travail de l’artiste.

L’exposition rassemble des œuvres de Glen Baxter, Damien Cadio, Pierre Collin, Marie-Claire Corbel, Mélanie Delattre-Vogt, Gilgian Gelzer, Daniel Nadaud, Pierrick Naud, Audrey Nervi et Eric Winarto

 

Frédéric Malette et Le Village tiennent à remercier l'ensemble des artistes, ainsi que les galeries Eva Hober, Jean Fournier, Martine et Thibault de la Châtre, La Galerie Particulière.








Damien Cadio, Room temperature suite, Fusain sur papier, 30 x 40 cm, 2012. Courtesy Galerie Eva Hober, Paris.
Damien Cadio, Room temperature suite, Fusain sur papier, 30 x 40 cm, 2012. Courtesy Galerie Eva Hober, Paris.