Galerie Laizé

10, rue de l’Église
Bazouges-la-Pérouse


ANGÉLIQUE LECAILLE


du 25-03-2018 au 27-05-2018


Samedi et dimanche de 15h-17h30



Vernissage le 25/03/2018 à 12h

Lieu : sur place




Les origines invisibles.


Les paysages sculptés ou dessinés d’Angélique Lecaille se caractérisent par un jeu d’oppositions entre aridité et sensibilité, destruction et édification, réalité et fiction. Par ce dialogue constant, l’artiste forge et construit des univers à la facture déterminée et tranchée où la nature hostile pétrifiée attire et piège le spectateur, le mettant ainsi face à ses propres peurs et contradictions.




Dans le cadre des expositions de printemps, l’artiste présente des sculptures et des dessins inédits qui questionnent la forêt comme espace emblématique des campagnes où se côtoient symbolisme et réalité quotidienne. À partir des caractéristiques de la forêt de Villecartier située à Bazouges-la-Pérouse et d’après le mythe de la forêt de Scissy, lieu légendaire situé dans la baie du Mont Saint-Michel, Angélique Lecaille propose une lecture personnelle du domaine forestier en associant le fictionnel au factuel.








La chambre au loup (3), dessin à la mine de plomb, 100 cm x 150 cm, diamètre 60 cm. © Angélique Lecaille
La chambre au loup (3), dessin à la mine de plomb, 100 cm x 150 cm, diamètre 60 cm. © Angélique Lecaille